Les derniers messages de Elradsoldier sur le Forum :

Ok merci beaucoup,

Cette fois tout est compris :-p 

Jusqu'au prochain épisode ;-)

En tout cas, merci à tous ceux qui m'ont répondu et à très vite !

Elrad

@Shin : Pas de soucis, c'est déjà très sympa à toi d'avoir répondu :-) Et puis, qui sait, peut-être était-ce un test pour l'impétrant que je suis afin de voir si je savais discerner une erreur avec toutes les données en mains ;-p

@Hillslion : Merci pour ta réponse mais y a toujours quelque chose que je ne saisis pas.

Tu dis : 

2° Un Avant détruit va ensuite dans la Break Zone. Si l'Avant n'est pas possible à détruire, et même s'il a subi des dégâts supérieurs/égaux à sa force, il restera en vie sur le terrain jusqu'à la fin du tour s'il n'est pas envoyé dans la Break Zone par un autre moyen que la destruction.

Je suis d'accord, mais ma question n'était pas celle-là. Je demandais s'il était possible que l'avant soit détruit puis que le joueur le sauve de la conséquence de sa destruction : à savoir qu'il est expédié dans la Break Zone. Ou est-ce que la résolution de l'effet ne permet aucune contre-attaque ? L'avant détruit va dans la break zone et rien, aucun effet de carte ne peut prévenir cet envoi en break zone, juste ? Si une capacité peut être jouée pour empêcher l'avant détruit (il l'est, dans mon exemple, il est détruit) d'aller dans la break zone, perd-t-il du coup son statut de "détruit" ?

Je sais que c'est alambiqué comme question...

Merci,

Elrad


Ok merci :-)

Maintenant... 

Un avant détruit va dan la break zone.

Ok, on a deux concepts sur lesquels la bataille peut avoir lieu entre les joueurs :

1) le propriétaire de l'avant en passe d'être détruit peut le protéger, l'opposant va chercher à le détruire (imaginons ce bon gros avant à 9000 de force comme Cloud)

Or si par miracle notre avant n'est pas détruit, cela signifie bien qu'il est sauvé de la conséquence qu'aurait induit son statut de détruit, donc d'être envoyé en break zone, encore correct ?

Mais ça ne le protège pas d'autres effets qui pourraient l'envoyer dans la break zone et qui pourraient intervenir puisque les capacités mises dans la pile ne protégeaient l'avant que de sa destruction, non de son envoi au tri sélectif (la break zone...)

2) si le combat ne se porte pas sur le fait de détruire un avant mais sur son envoi en break zone, qu'obtient-on pratiquement ? Si un avant est détruit, il doit aller dans la break zone, mais si un effet de carte prévient cet envoi vers la break zone, considère-t-on que l'avant n'est plus détruit puisqu'il a été sauvé de la conséquence que devait induire son statut de "détruit" ? 

ça peut paraître compliqué ce que je dis, c'est juste pour bien visualiser les choses une fois que je serai à nouveau en jeu ;-)

Elrad

Encore merci pour vos réponses.

Hum...cette fois je suis paumé kupo... 240?cb=20160731183409

hmmm...hmmm...?

Question : que signifie "détruire" dans ce jeu, exactement ? Si je relis tout et si je ne dis pas de nouvelles sottises j'ai ceci :

Un avant qui reçoit un montant de dégâts égal ou supérieur à sa force est détruit et mis dans la break zone

Un avant qui, visiblement par effets de cartes, voit sa force abaissée à zéro ou moins est mis dans la break zone sans être détruit.

Donc ma question reste donc : qu'est-ce que le fait d'être détruit provoque pour l'avant mis en break zone ? 

Bon je reprends la règle dans la traduction en anglais :

15.1.1.3. Break
15.1.1.3.1. To break a card means to move it from a field to its owner's Break Zone.
15.1.1.3.2. There are some situations where cards are placed into the Break Zone other than when regular breaking occurs, such as through paying costs, effects that state “put into the Break Zone” or through rules processes but these are not treated as “breaking” unless it is explicitly written that they are.

Visiblement, rien de neuf sous le soleil. une carte détruite va dans la break zone. 

Bon, en retournant un peu la règle et vos explications respectives, je crois que je commence à comprendre...

Le statut "détruit" est distingué du reste car certaines cartes peuvent jouer sur la présence ou l'absence de ce statut (voir le prévenir comme dans le cas de Titan Titan. C'est juste à cela que cela sert en fait ? 

Désolé si je vous apparaît un peu noeud-noeud, peut-être que je ferais mieux de jouer quelques parties puis de voir si ça n'éclaircit pas mes idées.

Merci en tout cas !

Elrad

Ah une autre petite chose : 

@Lastdreamer a signalé dans ses posts le terme "détruit". 

En regardant dans les règles (en anglais), pas de "destroy(ed)". Fatalement. En regardant la carte Titan Titan en anglais, j'ai compris pourquoi. Si en effet la VF a traduit "Break" par détruit, cela peut induire, à première vue, en erreur. car l'anglais garde une fluidité langagière entre "break", "broken" et "break zone". Là où la VF garde les appellations anglophones des zones de jeu mais traduit d'autres termes. Bon c'est pas grave, c'est du détail.

Là où cela me préoccupe un peu c'est en ceci : 

@Lastdreamer précise en haut  de la page 2 que :

Lastdreamer a dit : 

Je n'ai jamais dit que l'avant était retiré du jeu après une destruction. Lors de la destruction, l'avant va en Break Zone. C'est juste qu'a 0 de force l'avant est mis en break zone et ne passe pas par la destruction. Quelle différence? Pour les cartes comme je cite en 1)

1) Détruit ça veux dire qu'il va en Break Zone. En fait la différence entre être détruit et mis en break zone vient des cartes comme Titan qui protège de la destruction (mais pas de la mise en break zone).

Mes questions sont donc : 

1) Vous confirmez qu'un avant qui a reçu au combat un montant de dégâts égal ou supérieur à sa force est envoyé dans la break zone mais n'est pas considéré comme détruit ?

2) Dans la suite logique, est-on d'accord de dire que la capacité de Titan Titan sert à protéger l'avant sélectionner d'effets de cartes que pourrait enclencher l'adversaire ? Cette question est surtout due à mon inexpérience à ce moment-ci ;-)

Merci :-)

Elrad



@Camus00 : Ah parfait, merci !

J'ai du coup compris tout ce qui m'a été dit par les autres depuis mon post initial.

Dans le fond, c'est comme quand on se retrouve dans un jeu avec genre 24 pv/1000 (je sais qu'on ne parle pas de pv dans FF tcg, c'est juste un exemple :-) ), ça ne l'empêchera pas de sauver la mise en enfonçant 9999 de dégâts à son adversaire et de remporter le combat (cas qui arrive fréquemment en jeux vidéos). 

Et je comprends du coup l'histoire des deux compteurs que proposait @Lastdreamer. 

Merci beaucoup.